La Thaïlande, pays du sourire

Statues décoratives thaï, à Bangkok, Thaïlande

La Thaïlande a tout de la destination exotique parfaite. Convenant à tous les budgets, elle offre une palette d’activités énorme, de la plongée aux centre commerciaux, en passant par la visite de temples ou de sa capitale, Bangkok. On y arrive en quelques dizaines d’heures, pour découvrir un nouveau peuple, une nouvelle culture, où le sourire et la patience sont les principales clés du contact humain. Le dépaysement est garanti!

C’est en Mars 2010 que nous avons passé une dizaine de jours entre Bangkok et Koh Samui, petite île située dans le Golfe de Thaïlande.


A l’époque, nous avions utilisé Etihad qui offrait le meilleur prix. Depuis, Emirates s’est vraiment fait une place à l’aéroport de Genève, et il semblerait que cette compagnie soit désormais la plus compétitive. Il est de toute façon nécessaire de faire appel à un comparateur de prix avant de prendre sa décision. Ces deux compagnies sont pour nous les deux meilleures avec lesquelles nous ayons eu l’occasion de voler, lors d’assez longs voyages comme pour aller aux Seychelles (avec Ethiad) ou aux Maldives (avec Emirates). Les places assises sont assez « spacieuses », ou en tout cas offrent un peu plus de place pour les jambes qu’avec des compagnies comme British Airways, la nourriture est franchement mangeable, et un petit kit pour la nuit est donné au début du vol.

C’est donc avec Etihad que nous avons atterri à l’aéroport international de Bangkok, (Suvarnabhumi airport), tout récent, puisqu’il a été inauguré en 2006.

On vient d’ailleurs d’apprendre qu’un Novotel a ouvert ses portes il y a quelques mois à 200 mètres de l’aéroport. Pratique si on a une longue attente avant d’embarquer. Depuis l’aéroport, nous avons fait le transport en taxi, puisque nous étions partis avec une agence de voyage, Manta Voyages (utilisée à plusieurs reprises, son sérieux n’est plus à prouver) qui nous avait tout organisé. Mais des navettes bus relient l’aéroport et les principaux hôtels du « centre ville », pour seulement 4 CHF par trajet (mais automatiquement du temps sera perdu à s’arrêter à chaque hôtel pour déposer d’autres visiteurs, à moins d’êtres les premiers sur la liste…). Le site de l’aéroport donne toutes les infos utiles. Il faut compter une bonne heure pour atteindre le « centre-ville ».

Articles similaires

Laissez un commentaire, ça nous fait plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.