Plonger à travers les Maldives sur le Nautilus One

Anne-SophieAsie, Maldives, Plongées, Voyages0 commentaire

Nautilus One aux Maldives

Nous sommes partis pour une croisière de 9 nuits dans les atolls du Centre des Maldives (atolls de Malé, de Felidhe, d’Ari et de Rasdhoo) à bord du Nautilus One, un bateau tout en bois de 30 mètres de long, de conception maldivienne. Il y a de plus en plus de bateaux de croisière aux Maldives et c’est l’un des rares encore à taille humaine et qui proposent des itinéraires de plus de 7 nuits.

On reste dans l’itinéraire classique d’une croisière plongée dans les atolls du Centre, mais on court beaucoup moins entre les sites de plongée. Cela nous a notamment permis de pouvoir profiter un peu des dauphins que nous avons rencontrés dans l’atoll de Malé Sud et que vous aviez pu voir en vidéo sur notre page Facebook 🙂

Nous avons réservé notre voyage directement avec l’agence qui gère le bateau, l’agence autrichienne Bunte Urlaubswelt (qui gère également le Nautilus Two, un autre bateau de safari plongée et de surf, plus grand). Nos échanges avec Bunte Urlaubswelt se sont fait en anglais, par e-mail et par téléphone pour le paiement. Rapide, efficace. Rien à redire sur leur gestion de notre dossier. Ils nous ont même remboursé notre late check-out que nous avions pré-payé et que nous n’avons finalement pas utilisé pour continuer notre séjour aux Maldives sur un autre bateau, le Sea Spirit.


Notre séjour sur le Nautilus One

Hampek, notre guide de plongée pour le séjour, est au rendez-vous à l’aéroport. A l’extérieur, notre dhoni nous attend (le dhoni est un petit bateau traditionnel maldivien, plus ou moins moderne. Il accompagne généralement les bateaux de plongée, c’est lui qui transporte les bouteilles et le compresseur). Sur le chemin vers le Nautilus One, nous ouvrons nos valises et sortons notre matériel de plongée. Nous montons nos blocs, ils resteront ainsi pendant 10 jours.

Nous sommes chaleureusement accueillis à bord et, sans grande surprise, la majorité des autres plongeurs sont allemands et autrichiens. J’ai pris ça comme une opportunité pour travailler mon allemand que j’ai décidé de rafraîchir depuis peu mais finalement… Ils parlaient tous anglais (ouf ! Après 15 ans d’arrêt de pratique, je me suis vite rendue compte qu’il fallait tout reprendre depuis le début !)

Voici la route que nous avons suivie pendant ces 10 jours de croisière (la carte n’indique pas tout le chemin, il faut relier l’atoll d’Ari avec celui de Rasdhoo, puis revenir au point de départ dans l’atoll de Malé).

Parcours du Nautilus One

Le bateau

Une fois les présentations faites, Hampek nous fait un petit briefing d’arrivée et nous présente le Nautilus.

Le Nautilus One accueille jusqu’à 16 plongeurs. Arrivant en tout début de la « haute saison » (fin octobre), nous avons eu la chance de n’être que 9.

Sur le pont supérieur on trouve le salon intérieur où les repas sont pris, le bar et un coin détente à l’extérieur. Protégé du soleil par le sundeck, on y a passé des heures, surtout à faire la sieste entre les plongées et pendant les traversées (certaines étaient particulièrement houleuses, rien ne vaut un peu d’air frais pour éviter le mal de mer…). Sur le sundeck, une petite toile couvre d’ombre quelques chaises longues. Attention aux coups de soleil…

Nautilus One Sundeck

Nautilus One Sundeck et Dhoni

Toutes les cabines possèdent l’air conditionné et leur propre salle de bain/toilettes. Elles sont situées en pont inférieur, à l’exception de la cabine 8, une cabine plus petite avec lits superposés située en pont supérieur juste à côté du salon et du bar. Mais avec une grande fenêtre au lieu d’un hublot 🙂

Pour un bateau de plongée, nous avons trouvé notre cabine (#2) propre et spacieuse, les lits confortables et la salle de bain amplement suffisante.

Petits conseils:

  • 1 seul linge par personne est distribué dans la salle de bain. Si vous aimez vous sécher après vos plongées, emmenez un linge dans votre valise.
  • Pour ceux qui ont le sommeil léger, nous conseillons d’apporter de quoi se couvrir les yeux et se boucher les oreilles la nuit.
  • Dans sa trousse de toilette, on n’oublie pas de quoi prendre soin de ses oreilles !
  • Prenez une gourde avec vous, il y a une fontaine à eau à disposition et cela évitera d’utiliser des bouteilles plastique…

Au niveau des repas, on y mange plutôt asiatique, avec toujours un plat de riz ou de pâtes, un autre plat qui change tous les jours, beaucoup de poisson (souvent pêché le jour même, miam) et des fruits. Nous tirons notre chapeau au chef cuisinier, nous n’avons jamais eu l’impression de manger la même chose pendant le séjour !

Le bateau dispose du WiFi avec l’opérateur Ooredoo. Nous avions acheté une carte de 15 GB pour une vingtaine de dollars à l’aéroport, avec l’opérateur Dhiraagu. La qualité du réseau n’était pas meilleure que celle du bateau, et le crédit ne dure qu’une semaine. Pas franchement une bonne affaire…

Les plongées

Le jour de notre arrivée, nous avons effectué une check-dive à une vingtaine de minutes du port de Malé. C’est incroyable la vie que l’on peut trouver sous l’eau si près de la civilisation. C’est le moment de vérifier que tout notre matériel fonctionne normalement, que nous sommes bien lestés et… de revoir ces poissons multicolores qui nous ont tant manqué.

Nautilus One Atoll Ari

Puis nous avons rapidement adopté le rythme typique de la croisière plongée: dive, eat, sleep, repeat !

Réveil à 6h, briefing à 6h30, la journée commence. On plonge 3 fois par jour. Nous avons fait 24 plongées dont 2 plongées de nuit. Nous avons plongé une fois de plus que les autres car nous sommes arrivés un jour plus tôt. Normalement, cet itinéraire compte 23 plongées. Il est prévu deux plongées dans la zone du resort LUX* Maldives, à la recherche du requin baleine. Les deux chats noirs que nous sommes n’ont pas eu la chance de croiser sa route en plongée… Seulement en snorkeling, et on aurait presque pu s’en passer. On attendait cette rencontre depuis des années, c’est certain, mais pas dans ces conditions, au milieu de dizaines de dhonis et de vingtaines de touristes en gilets de sauvetage et en monomasque style Easybreath de Decathlon.

Les plongées aux Maldives se font sans décompression et ne dépassent pas 60 minutes. Assez tout de même pour faire de belles rencontres. Nous vous invitons d’ailleurs à découvrir nos 5 plus belles plongées

Nautilus One Briefing de plongée

Sous l’eau, notre guide nous laisse beaucoup d’autonomie. Nous étions tous des plongeurs expérimentés et c’était un plaisir de pouvoir passer du temps à prendre des photos ou filmer sans devoir lui coller à la combi. Les ratios guide/plongeurs sont souvent élevés aux Maldives et le choix est laissé aux plongeurs de suivre le guide, ou de plonger en binôme autonome. Dans tous les cas, plonger aux Maldives nécessite de posséder un niveau de plongée avancé. Les courants sont souvent forts, les plongées plutôt profondes, et les coraux fragiles… Le Nautilus One conseille d’avoir au moins 40 plongées. Nous pensons qu’il en faut au moins une bonne cinquantaine.

Le dhoni de plongée du Nautilus One est très spacieux et pratique. Nous n’avions que quelques minutes de bateau à faire avant de pouvoir nous mettre à l’eau. C’est là l’avantage du bateau de croisière par rapport aux resorts !

Nautilus One Maldives

Nous avons tous plongé à l’air durant cette croisière. Ce qui signifie que nous avons été, globalement, tous pénalisés au même niveau en terme de temps de fond 🙂 Pour notre deuxième croisière, sur le Sea Spirit, nous avons plongé au Nitrox. La différence, pas étonnante, est là. Plonger au Nitrox aux Maldives a un coût (entre 100$ et 150$!) mais cela offre le luxe de pouvoir rester un peu plus longtemps en profondeur…

Retrouvez notre article consacré au Nitrox pour en savoir plus sur ce délicieux mélange 🙂

Ce que nous en avons pensé

Le Nautilus One possède l’essentiel. Une cabine confortable, des espaces communs spacieux (en tout cas à 9 plongeurs), une équipe professionnelle et compétente, une bonne cuisine…

C’est un bateau relativement petit, en bois, modeste. Nous avons largement apprécié pouvoir profiter des sites de plongée à 10 plongeurs. Pour nous, c’est aussi ça le luxe.

Nautilus One Atoll Malé

Il y a à notre avis quelques petits points négatifs facilement corrigibles:

  • Des petites bouteilles plastique sont distribuées à chaque client quotidiennement. Dans un pays où la gestion des déchets laisse déjà très très largement à désirer, proposer aux clients de marquer leur nom sur une seule et unique bouteille et les encourager à apporter leur propre gourde pourrait réduire considérablement la quantité de plastique…
  • Broder les numéros de cabines sur les linges une bonne fois pour toutes permet à chacun d’identifier facilement son linge lorsqu’ils sont tous mis à sécher à l’extérieur.

Posséder de bonnes bases en anglais est indispensable pour comprendre les briefings et pouvoir discuter avec les autres plongeurs. Il y a de grandes chances pour qu’ils ne parlent pas un mot de français.

Nous conseillons ce bateau de croisière à tous les plongeurs 100% autonomes qui souhaitent vivre une expérience aux Maldives sur un bateau plutôt traditionnel et de petite taille.

Vous avez aimé cet article? Alors partagez-le!

Il serait intéressant d'avoir votre avis...