Atolls Centre des Maldives – Nos 5 plus belles plongées

Anne-SophieAsie, Maldives, Plongées, Voyages0 commentaire

Manta à Lanka Manta Point - Maldives

Note: Le fait d’aller plonger aux Maldives déchaîne de grands débats dans la communauté des plongeurs francophones. Il y a autant d’avis qu’il y a de plongeurs. Nous n’en ferons donc pas étal ici et nous invitons les personnes à qui les plongées aux Maldives déplaisent et heurtent leur sensibilité à parcourir le reste de notre site, rempli d’autres destinations tout aussi magnifiques.

Ceux qui viennent plonger aux Maldives recherchent généralement du gros: requins et mantas. Mais la biodiversité là bas est telle qu’il y en a vraiment pour tous les goûts, à part peut-être pour les purs amateurs de macro qui risquent de se sentir un peu moins gâtés (pour en prendre plein les yeux, il faut plonger à Lembeh, en Indonésie !).

Nous venons d’arpenter les atolls de Malé (Kaafu atoll), d’Ari (Alifu atoll) et de Felidhe (Vaavu atoll) pendant trois semaines dans le cadre de deux croisières plongée dans les atolls du centre des Maldives, sur les bateaux Nautilus One et Sea Spirit. Les dessins des sites que vous trouverez dans cet article sont d’ailleurs ceux de nos guides. Pour vous donner une idée de la vie que nous y avons croisée, nous avons sélectionné 5 sites de plongée qui nous en ont mis plein les yeux. Et croyez-nous ce fut très très difficile de choisir ! D’ailleurs n’hésitez pas à nous faire partager dans les commentaires vos plus belles expériences aux Maldives si vous avez eu l’occasion d’aller y plonger 🙂


La vie pélagique que l’on trouve dans tel ou tel atoll dépend grandement de la saison à laquelle on y plonge. Les mois d’octobre et de novembre, période à laquelle nous sommes allés plonger aux Maldives, correspondent aux mois de transition entre la mousson du Sud-Ouest et la mousson du Nord-Est. En théorie, cela influe sur le sens et la force des courants et donc sur le comportement de certains pélagiques (et sur la visibilité). Si vous prévoyez un voyage aux Maldives dans un atoll en particulier, renseignez-vous bien sur la meilleure période pour y plonger.

Maaya Thila – Ari Nord – Alifu atoll

  • Profondeur: 6m – 30m
  • Courant faible à fort
  • Points d’intérêts: requins pointes blanches et requin gris, site idéal pour une plongée de nuit

Maaya Thila - Maldives

Maaya Thila est un récif de 80 mètres de diamètre environ. C’est l’un des sites les plus connus de l’atoll d’Ari. Avec un courant favorable, on en fait le tour en une plongée. Le site est littéralement rempli de vie. On tourne la tête du côté du récif, on surprend poulpes et murènes, et on croise toute la diversité des poissons tropicaux de la région. On tourne le regard vers le grand bleu, c’est une succession de requins pointes blanches et de requins gris qui tournoient au-dessus de nos têtes !

Requin à Maaya Thila - Maldives

La profondeur moyenne de la plongée est de 20 mètres, et il est possible de la terminer sur le haut du récif, à 6 mètres, en compagnie d’une tortue ou au milieu d’un banc de barracudas juvéniles. Plonger sur Maaya Thila réserve des surprises, du début à la fin.

Poulpe à Maaya Thila - Maldives

Nous avons plongé également de nuit sur ce site. Sans aucun courant, nous avons pu prendre le temps de faire le tour du récif tranquillement, suivis de près par quelques raies pastenagues à  recherche de leur repas du soir 🙂

Kudimaa Wreck – Ari Sud – Alifu atoll

  • Profondeur: 12m – 30m
  • Site relativement protégé des courants
  • Points d’intérêts: épave très largement colonisée, un paradis pour les photographes

Kudimaa - Maldives

Kudimaa, Kudhimaa, Kudima, Kudi Maa… Il semble que chacun souhaite orthographier le nom de ce cargo japonais comme il l’entend ! Coulée volontairement à la fin des années 1990, cette épave repose sur un fond sablonneux à 30 mètres de profondeur. Elle se situe tout près du récif intérieur du resort Centara Grand Island Resort & Spa.

Sans courant, il est possible de vraiment l’explorer de fond en comble. Certains plongeurs visitent même la coque. Lors de notre plongée, la visibilité était excellente, avoisinant les 30 mètres. C’est un des sites sur lequel nous avons rencontré le plus de vie. Chaque centimètre carré de l’épave est colonisé ! La plongée commence autour des hélices où nous avons repéré cette magnifique nudibranche (chromodoris gleniei).

Nudibranche Chromodoris Gleniei à Kudimaa Wreck - Maldives

Puis nous sommes peu à peu remontés sur la coque, croisant à babord quelques mérous, une murène, des poissons-lions… Et à tribord, plusieurs poissons-pierres, dont un qui a dû s’en vouloir de s’être jeté sur la nourriture !

Poisson Pierre à Kudimaa Wreck - Maldives

Il n’y a aucun temps mort au cours de cette plongée. On est toujours à la recherche d’une nudibranche, d’une crevette, et on se plaît à observer cette explosion de vie dans son ensemble, qui nous ferait presque oublier que c’est une épave et non un récif naturel.

Alimathaa Jetty – Felidhe – Vaavu atoll

  • Profondeur: 5m – 20m
  • Fort courant probable
  • Points d’intérêts: requins nourrices, raies pastenagues, carangues à grosses têtes

Alimatha Jetty - Maldives

Difficile de passer à côté d’Alimathaa Jetty lorsqu’on part en croisière plongée aux Maldives ! Généralement faite de nuit, ou au crépuscule, dans un courant assez fort, on plonge littéralement au milieu de dizaines de requins nourrices, rejoints rapidement par des immenses raies pastenagues et des carangues à grosses têtes presque aussi grandes que nous.

Nous avons adoré l’expérience de plonger, de nuit, au milieu de ces requins qui viennent parfois au contact lorsqu’ils passent à côté de nous. Nous nous sommes reçus quelques légers coups de nageoires caudales ! Le côté inédit de ce site nous a poussé à mettre Alimathaa Jetty dans notre top 5.

Requin Nourrice à Alimathaa Jetty - Maldives

Mais ce que nous avons beaucoup moins aimé, c’est ce côté surexploitation. L’expérience est tellement unique que tous les bateaux de croisière s’arrêtent à Alimathaa… Moralité, on a beau se mettre à l’eau avant le coucher du soleil pour éviter les foules, au bout de 30 minutes, c’est la cohue sous l’eau… Et là on est bien loin de la plongée pour le plaisir d’observer la nature… Eblouis par les phares vidéo qui fusent de tous les côtés, ébahis par l’inexpérience de certains plongeurs qui arrivent à s’essoufler en faisant du sur place pour obtenir une vidéo d’un requin à 10 mètres en pleine pénombre… La plongée perd alors un peu de son charme.

Requin Nourrice à Alimathaa Jetty - Maldives

Il semblerait que certains opérateurs de croisière s’adonnent au shark feeding… Ce ne fut pas le cas des bateaux avec lesquels nous avons plongé (Nautilus One et Sea Spirit), et sous l’eau nous n’avons rien vu de tel, mais si vous êtes sensibles à cette pratique, renseignez-vous avant de réserver votre bateau. Il est également totalement évident que même si ces requins s’approchent de nous et que le contact peut être tentant, il est de notre responsabilité de plongeurs de garder nos distances et de ne pas les toucher.

Rasdhoo Madivaru – Rasdhoo – Alifu atoll

  • Profondeur: 10m – 30m+
  • Courant modéré à fort
  • Points d’intérêts: requins marteaux, requins gris, raies aigles, topographie intéressante

Rasdhoo Madivaru - Maldives

Il est possible de voir des requins marteaux aux Maldives, et Rasdhoo Madivaru fait partie de ces sites où ces requins passent, au petit matin… Malheureusement, nous n’avons pas eu la chance de croiser leur route. Mais Rasdhoo Madivaru reste un site qui nous a marqué.

Tout d’abord pour sa topographie assez unique. On plonge en fait sur une sorte de crête de corail, avec d’un côté un fond sablonneux à 30 mètres où des anguilles de jardin se gavent de plancton, et de l’autre, un tombant descendant jusqu’à 200 mètres, et le grand bleu où l’on peut observer un joli nombre de requins gris et à pointes blanches. Nous avons également fait l’objet de toute la curiosité d’une jeune raie aigle qui est venue nous examiner de près 🙂

Raie Aigle Juvenile à Rasdhoo Madivaru - Maldives

C’est également sur ce site que nous avons fait la connaissance des murènes à joues noires… La plupart des murènes tolèrent la présence des plongeurs (qui ne les provoquent pas) et les laissent gentiment évoluer autour d’elles. Pas les murènes à joues noires. Si vous avez le malheur de vous approcher ou de poser votre main trop près d’elles, vous vous exposez à une belle morsure ! Ces murènes attaquent, tout simplement. Dieu merci nous n’avons pas été mordus, mais nous avons pu constater à quel point elles se cachent bien et à quelle vitesse elles peuvent surgir de n’importe où ! Alors un conseil, avant de poser votre main sur un corail mort pour filmer ou prendre une photo par exemple, soyez très vigilant !

Poisson Scorpion Feuille à Rasdhoo Madivaru - Maldives

Nous avons été prévenus par notre guide que de nombreuses murènes à joues noires se cachent autour des poissons scorpions feuilles, pourtant sacrément sympa à prendre en photo…

Manta Point, Lankan – Malé Nord – Kaafu atoll

  • Profondeur: 5m – 30m
  • Courant modéré à fort
  • Points d’intérêts: station de nettoyage des raies manta

Lankan - Maldives

Lankan nous a été présenté comme une station de nettoyage des raies manta. Nous avions déjà plongé à Camel Rock, dans l’atoll d’Ari Sud, une autre station de nettoyage. L’expérience n’avait franchement pas été agréable. Malgré l’arrivée de deux mantas, nous nous sommes retrouvés à au moins 30 plongeurs autour des pinnacles, avec l’archétype du plongeur qui ne respecte rien (mais pourquoi enrouler la corde de ton crochet à un corail ??) et qui nous a gâché tout plaisir. La plongée aux Maldives s’industrialise, et ça se voit… Tout le monde est mis à l’eau même s’il ne dispose pas du niveau nécessaire pour plonger en sécurité et respecter son environnement.

Nous nous sommes donc mis à l’eau à Lankan sans grandes attentes… Et ce fut la plus belle plongée de notre vie

Nous n’étions que 9 plongeurs répartis autour de la pinnacle, à admirer trois raies manta danser au-dessus de nos têtes pendant presque une heure… L’une des trois, plus curieuse, s’arrêtait régulièrement à quelques mètres de nous, semblant nous observer, avant de reprendre sa route. C’est le genre de moment où le temps s’arrête, où l’on se sent vraiment tout petit dans ce monde animal, et où l’on est encore plus en colère en pensant à ce que l’Homme inflige à l’océan…

Mantas à Lankan Cleaning Station - Maldives

A la fin de la plongée, nous rencontrons une tortue verte, la carapace en partie détruite par le passage d’une hélice de bateau… Puis, pendant notre palier de 3 minutes, deux raies manta passent à proximité, dont une également blessée par une hélice… Les dhonis et bateaux d’une certaine taille possèdent une protection autour de leurs hélices. Ce n’est malheureusement pas le cas pour tous les bateaux, notamment les bateaux rapides à moteur (speed boats)…

Tortue à Lankan - Maldives

Nous pourrions également vous parler de Fish Head, de Fotteyo, ou de Kandooma Thila… A raison de 3 plongées par jour pendant 3 semaines, nous en avons vu des sites magnifiques ! Et pourtant, il nous reste les atolls du Nord et du Sud à découvrir

L’absence de courant fort nous a sans doute privé d’un peu d’action, et le requin baleine en plongée nous aura encore filé sous le nez, nous ne l’aurons que très brièvement aperçu en snorkeling ! Il va définitivement falloir qu’on y retourne 😉

Vous avez aimé cet article? Alors partagez-le!

Il serait intéressant d'avoir votre avis...