Peut-on plonger avec des problèmes de vue?

Anne-SophieIdées & Conseils2 commentaires

Minion Scubapro Trinidad II

Plonger en étant myope, ça, je connais. Enfin, je connaissais. Car cela fait presque 2 ans jour pour jour que je me suis faite opérée. Un vrai miracle !

Fini la paire de lunettes et les boîtes de lentilles à acheter tous les mois. La liberté TOTALE.

Si cette liberté est un miracle au quotidien (voir net en permanence était quelque chose que je ne connaissais plus depuis mes 8 ans), elle l’est encore plus pour la plongée. Les cauchemars de veille de départ en vacances où l’on rêve qu’on a oublié ses lentilles, c’est fini aussi !


Bien entendu l’opération n’est pas envisageable pour tout le monde, pour tout un tas de raisons différentes. Et la bonne nouvelle c’est qu’il est totalement possible de plonger en ayant un problème de vue, que vous soyez myope, presbyte, astigmate ou hypermétrope.

Toutes ces informations sont données à titre informatif. Cet article n’a pas vocation à traiter le sujet de manière exhaustive et il est indispensable de consulter un spécialiste ou un professionnel de la vue pour répondre à vos questions plus spécifiques.

Puis-je plonger avec des lentilles de contact ?

OUI !

Cette question, je me la suis posée dès que j’ai voulu apprendre à plonger.

D’autres questions et appréhensions ont suivi. « Et si de l’eau entre dans mon masque, je peux perdre mes lentilles ? » « J’ai vu qu’un des exercices de l’Open Water Diver consistait à remplir son masque d’eau et à le vider. Là, c’est sûr, je vais perdre mes lentilles ! »

Et puis je suis devenue instructrice de plongée en portant des lentilles de contact. Et puis je suis partie plonger plusieurs fois à l’autre bout du monde en portant des lentilles. Je n’ai JAMAIS perdu une lentille en plongeant.

Lorsque j’étais élève et que j’ai dû démontrer un vidage de masque, j’ai simplement prévenu mon instructeur que je portais des lentilles et que j’allais devoir garder les yeux bien fermés. Idem pour l’exercice de nage sans masque. Les instructeurs sont habitués et vous indiqueront la fin de l’exercice autrement que par un signe visuel.

Si vous ne vous amusez pas à ouvrir complètement les yeux sous l’eau avec vos lentilles, vous ne risquez pas de les perdre. C’est aussi simple que ça 🙂 Pour palier au problème de masque qui vous obligerait à l’enlever et à remonter à la surface rapidement, pensez à prendre un deuxième masque dans votre stab, ou informez votre binôme que vous portez des lentilles et mettez vous d’accord sur une méthode à adopter en cas de problème.

Je précise que j’ai été porteuse de lentilles de contact souples mensuelles jetables. Pour partir en vacances-plongée et éviter toute contagion bactérienne qui pourrait vous gâcher votre séjour, il est plutôt conseiller d’opter pour des lentilles souples quotidiennes jetables. Quant aux lentilles dures, elles ne laissent pas l’air circuler. Elles sont déconseillées pour la plongée.

Le plus grand avantage de plonger avec des lentilles de contact, c’est le côté pratique. On les met le matin et on les oublie jusqu’au soir. Contrairement aux lunettes, pas de risque de les oublier quelque part, ou de les poser sur le bateau au mauvais endroit au mauvais moment… Je suis une grande maladroite et tête en l’air. Devoir prendre et laisser mes lunettes sur le bateau 3 fois par jour m’aurait complètement stressé. Imaginer les perdre ou les casser et devoir faire le reste des vacances sans lunettes ? Impossible. Au pire, si je perds une lentille, je ne pourrai malheureusement plus plonger, mais je pourrai voir, j’aurai toujours mes lunettes !

Malheureusement, il existe des inconvénients. Beaucoup de plongeurs porteurs de lentilles pourront en parler. Ces inconvénients existent pour moi plus particulièrement lorsque je partais en voyage-plongée:

  • Il faut prévoir une ou plusieurs boîtes de lentilles de contact supplémentaires au cas où, malgré toutes les précautions, un grattage de l’oeil trop vigoureux fasse sortir la lentille de l’oeil par exemple. Ca prend de la place dans la valise…
  • Qui dit lentilles dit solution de rinçage. Encore une bouteille de plus dans la trousse de toilette.
  • Les yeux deviennent vite secs au fil de la journée. Des gouttes ophtalmiques hydratantes sont presque nécessaires pour retrouver du confort. Tiens, encore une bouteille à prendre!
  • Ca peut paraître accessoire, mais porter des lentilles est très désagréable lors des trajets en bateaux. C’est tout simplement impossible de regarder devant soi à cause du vent, ça assèche les lentilles plus rapidement. Et c’est pénible.

Bien entendu pour les porteurs de lunettes qui souhaitent utiliser des lentilles de manière ponctuelle pour un voyage par exemple, le passage à la case ophtalmologiste et opticien est obligatoire. Il vaut donc mieux s’y prendre à l’avance.

Masques Scubapro et lunettes PADI

Puis-je avoir un masque adapté à ma vue ?

OUI !

En théorie oui, la myopie, la presbytie, l’astigmatisme et l’hypermétropie peuvent être corrigés sur les verres des masques de plongée. En pratique, cela va dépendre de VOTRE problème de vue en particulier. Renseignez-vous auprès des professionnels qui fabriquent ces verres adaptés à la vue (Demetz est un nom qui revient souvent), ils vous renseigneront très rapidement sur ce qui est faisable et ce qui ne l’est pas.

Mise à jour novembre 2017: Scubapro annonce la sortie de son nouveau masque ZOOM EVO, un masque particulièrement adapté aux utilisateurs de verres correcteurs puisqu’ils peuvent changer les verres eux-mêmes, Scubapro en a même fait une vidéo.

Et surtout, renseignez-vous auprès du professionnel AVANT d’acheter votre masque. Si vous achetez un masque mono-verre par exemple, il y a peu de chances que vous puissiez le faire adapter.

Il existe des solutions alternatives aux verres correcteurs. Pour les presbytes, il existe par exemple des pastilles en silicone autostatiques à coller sur son masque. Je vous invite à lire un article très intéressant traitant de ces solutions sur le site de Scuba-People.com.

Avec un masque adapté à sa vue, pas besoin de s’encombrer de produits de rinçage ou de gouttes hydratantes. On prend son masque et basta!

Mais…:

  • On emmène nos lunettes sur le bateau, avec les risques que cela comporte.
  • Le masque est cassé ? Perdu ? Fini les plongées pour les vacances !
  • Un masque adapté à sa vue coûte cher, plusieurs centaines d’euros.
  • Si votre vue change… Vous devez changer la correction du masque.

Vous l’aurez compris, votre problème de vue ne doit pas être un frein à votre envie de plonger. Il existe plusieurs solutions et chacun trouvera son bonheur en fonction de ses besoins, envies et budget.

Vous avez des problèmes de vue et cela ne vous a pas arrêté pour autant de plonger? N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires.

Bonnes bulles!

Vous avez aimé cet article? Alors partagez-le!

2 commentaires sur “Peut-on plonger avec des problèmes de vue?”

  1. Bonsoir, merci pour votre très intéressant article. J’ai des problèmes de vue dus à l’âge. Effectivement, c’est bien compliqué pour plonger. J’ai commencé par les pastilles à adapter sur le masque. Moyennement efficace. J’ai donc décidé de me faire faire des masques adaptés à ma vue ce qui, vous l’avez écrit, implique d’emporter ses lunettes sur le bateau : risqué et pas évident du tout. Il faut régulièrement acheter un nouveau masque pour le faire adapter à la vue qui se dégrade au fil des années : très onéreux. De plus, ce n’est pas si confortable en cas de nécessité de verres progressifs car en immersion il faut faire des mouvement de la tête pour voir de loin et de près beaucoup plus important qu’avec des lunettes. Ne pouvant me faire opérer puisque presbyte, astigmate et hypermétrope (maintenant c’est possible), j’ai tenté les lentilles et c’est vraiment ce qui me convient le mieux. Le plus souvent les opticiens vous disent que c’est incompatible avec la plongée mais ils ne font pas la distinction entre lentilles souples ou non. Je n’en ai jamais perdu sous l’eau même avec des masques que je devais vider très souvent au cours de la plongée. Pour moi, cela s’est révélé être la meilleure solution et la plus confortable. Je plonge avec des souples/journalières. Donc, je vous rejoins totalement. Cordialement.

    1. Bonsoir Michèle, merci pour votre commentaire très constructif ! Les problèmes de vue peuvent souvent être considérés comme bloquant pour la plongée. Et pourtant, il n’en est rien ! Votre expérience en est encore un joli exemple, merci de l’avoir partagée avec nous.

Il serait intéressant d'avoir votre avis...