7

Comment faire passer le temps dans l’avion ?

Avion de Swiss à Genève

Bien choisir son siège lors du check-in online

Avant de donner des détails, il faut peut être expliquer le principe du check-in online. Pour ceux qui l’ignorent, il est possible de gagner du temps à l’aéroport en faisant son enregistrement sur internet, à partir de 24 heures avant l’heure du vol (dépend de la compagnie aérienne), sur le site de la compagnie aérienne, et ce, même si vous avez des bagages en soute. Vous éviterez la file d’attente « Check-in » pour prendre la file « Drop-off » (dépose bagages), très souvent moins bondée.

Travel-Holic

Il suffit de montrer le boarding pass (imprimé à la maison) et le passeport à l’hôtesse au sol, qui enregistre vos bagages. Ceci a deux avantages. Vous gagnez du temps à l’aéroport, et vous pouvez choisir votre siège dans l’avion.


Mieux on est installé, moins on trouve le temps long. Pas toujours facile de trouver une place confortable en classe éco, mais tous les sièges ne se valent pas. Le site SeatGuru nous indique les meilleures et les moins bonnes places sur un vol en particulier (on indique sa compagnie et son numéro de vol). C’est le même principe que Tripadvisor (Tripadvisor a d’ailleurs racheté le concept il y a quelques années). Des passagers laissent leurs impressions, et peuvent publier des photos (bizarrement on trouve plus de photos de voyageurs en business et première qu’en éco !). Pratique avant de choisir son siège dans l’avion, puisqu’il faut savoir que sous certains sièges se trouvent les boîtiers mulitmedia, qui du coup, prennent de la place, pourtant précieuse pour nos jambes.

Passe-temps_Avion_SeatGuru

Nous, on évite aussi deux zones. Celles proches des issues de secours, puisque c’est ici que sont installées les familles avec enfants en bas âge. Ce n’est pas qu’on aime pas les bébés, mais que le premier qui ne soit pas dérangé par des cris de bébés alors qu’il venait miraculeusement de s’endormir nous jette la première pierre ! Et la deuxième zone, plutôt logique, c’est les sièges proches des toilettes. En plus du risque de mauvaises odeurs, on se retrouve souvent avec quelques personnes debout qui attendent leur tour. Pour finir, nous allons ajouter une troisième zone que nous évitons : les derniers sièges de l’avion, ceux qui sont tout, tout au fond de l’appareil. En plus d’avoir des sièges qui ne peuvent s’incliner autant que les autres, les toilettes sont juste derrière, et on est aussi tout près du coin des hôtesses/stewards. Et comme lorsque nous dormons, ils travaillent, leurs conversations ou la préparation des divers repas peut déranger les oreilles les plus sensibles (comme les miennes. Je suis une femme après tout, il faut bien que je sois compliquée !)

Pour bien dormir dans l’avion

  • Un oreiller : celui donné par la compagnie est souvent trop plat, et tombe dès qu’on bouge. Alors pour quelques dizaines de francs suisses, c’est mieux d’acheter un oreiller en bille, ou gonflable. On utilise un oreiller de voyage gonflable Samsonite depuis quelques temps, puisqu’une fois dégonflé, il ne prend vraiment pas de place, contrairement au coussin en bille. Mais ce dernier à l’avantage de se modeler parfaitement entre le visage et l’épaule. Il est donc beaucoup plus confortable. Nous allons bientôt acheter ce type d’oreiller, chez GoTravel. Nous comparerons et vous dirons ce qu’on en pense !

Travel-Holic

Mise à jour Novembre 2014: Comme nous l’avions indiqué au moment de l’écriture de l’article, nous avions prévu d’acheter des oreillers en billes. C’est chose faite! Nous les utilisons depuis six mois maintenant et pour nous il n’y a pas photo, le coussin à bille est beaucoup plus confortable! De par sa composition, il permet de s’adapter beaucoup mieux au visage. Le modèle que nous avons est aussi convertible en « vrai » coussin. On ouvre une fermeture éclair qui libère les billes, on le secoue un peu, on referme la fermeture et hop, un autre coussin!

Passe-temps avion

  • Si vous aimez écouter de la musique pour vous endormir, préférez le casque aux écouteurs. Et oui, les écouteurs dans les oreilles, ce n’est pas top pour s’appuyer sur le coussin, ca fait mal aux oreilles !
  • Si vous êtes plutôt « silence », alors n’oubliez pas les bouchons d’oreille en mousse. Très pratique puisqu’ils annulent les petits bruits (comme le ronronnement de l’avion) et diminuent les sons comme les conversations. Mais si il se passe quelque chose de plus… inquiétant ? Pas de panique, on entend sans problème.
  • On s’évade. On s’enferme dans son petit cocon, bien au chaud sous sa couverture, on lit quelques pages de son livre, on écoute de la musique calme… Le but est de montrer à son corps qu’il est temps de se mettre en pause, pour quelques heures…

Pour bien se réveiller

  • Une mini trousse de toilette avec plein de choses mini dedans : brosse à dent pliable, échantillon de dentifice, lingettes rafraîchissantes, échantillon de parfum (on évite quand même les odeurs trop fortes…), crème hydratante… On pense à tout ce qui peut nous rafraîchir et qui ne prend pas trop de place dans le sac.
  • On fait des étirements dans l’avion. Voilà l’exemple parfait du « Faîtes comme on dit mais pas comme on fait » ! Personnellement j’ai du mal à me lever dans l’allée et rester debout 5 minutes au milieu d’autres passagers en me tournant les chevilles et le cou dans tous les sens. Pourtant, les étirements sont presques indispensables afin de ne pas trop se sentir engourdi. La plupart des compagnies aériennes proposent des mouvements dans la catégorie « Wellness » (Bien-être) de leur programme multimédia. Si on est pas encore prêt à faire une séance de yoga dans l’avion, quelques mouvements circulaires des poignets, chevilles et nuque exercés régulièrement font très bien l’affaire.

Reveil

Une fois réveillé, on s’occupe !

  • Petite révolution dans les airs. Désormais, de plus en plus de compagnies aériennes proposent du wifi dans l’avion. Certes, ce n’est pas gratuit, en moyenne $20 pour 24 heures, mais cela peut être très utile pour passer le temps. Comme il est impossible d’avoir un vol de 24 heures, le temps non utilisé dans les airs est censé être disponible dans l’aéroport d’arrivée.
  • Si on possède une tablette numérique, on la remplie de films et jeux en tout genre. Petit détail qui a son importance pour les porteurs de lunettes. Si la compagnie aérienne fournit un casque et non des écouteurs, il peut être très désagréable à porter car il appuie sur les branches des lunettes. Ca peut paraître vraiment futile, mais pour les personnes concernées, cela peut être également très désagréable. C’est pour cela que moi qui porte des lunettes lors de nos voyages, je préfère apporter mes propres écouteurs et regarder des films sur ma tablette. Sur les sites internet de certaines compagnies aériennes, comme Emirates ou Etihad Airways, on peut voir quels films seront disponibles sur notre vol, histoire de ne pas mettre les même dans notre appareil électronique.
  • Enfin, on oublie pas nos livres ni nos magazines préférés, ou pourquoi pas le guide de voyage de notre destination ! Et on charge notre téléphone ou iPod de musique qu’on est sûr d’apprécier.

Une règle d’or à respecter lors de nos voyages en avion : la liberté des uns se termine où commence celles des autres. Et encore une fois, le bon sens s’impose. 300 personnes réunit dans un environnement totalement fermé pendant parfois plus de 10 heures doivent faire des compromis : on évite le parfum entêtant, la musique trop forte, si on sait qu’on doit se lever toutes les heures, on choisit un siège au bord de l’allée… Bref, on anticipe un tout petit peu la réaction des autres passagers, histoire de ne pas transformer le départ en vacances en source de stress inutile…

Et si tous ces précieux conseils ne suffisent pas à votre confort, optez pour une place en business en découvrant comment nous voyageons en classe Affaires à moindre coût.

Voyage en Business Class avec British Airways

Bon vol !

Articles similaires

Commentaires 7

  1. Merci pour ces précieux conseils! ils vont m’être utile ^^

    1. Post
      Author

      Je suis allée jeter un oeil sur votre blog, si je comprends bien, tu vas avoir besoin de ces conseils pour partir en Nouvelle-Zélande?! Alors on aurait mieux fait de rallonger un peu la liste car le voyage va être long 🙂 Bon voyage et bonne chance dans votre projet

      1. Oui voilà!! La liste est déjà pas mal en tout cas! C’est mon premier grand voyage alors ça me stress un peu de passer autant de temps dans l’avion!! Merci à toi! 😉

        1. Post
          Author

          Le plus grand conseil qu’on puisse te donner c’est de prendre tout ce dont tu as besoin pour bien dormir… C’est tellement pénible de se tourner dans tous les sens sans réussir à trouver le sommeil. Impossible de trouver un somnifère sans trop d’effets secondaires, il reste alors les bouchons en mousse et la musique lounge! Un petit verre de vin fait son effet aussi, mais il paraît que ça déshydrate trop 🙂

          1. Merci, j’y penserai! Sinon le temps va être trèèès long!!

  2. Aaah, voyager confortablement en avion … J’applique tous ces bons conseils à la lettre et je confirme, on voyage mieux si l’on sait où l’on met les pieds, et si on est préparé ! Au Japon, ils ont même conçu un relève pied (qui ressemble à une balançoire miniature) que l’on accroche au siège de devant avant, afin d’améliorer la circulation sanguine. Ce sont aussi les rois des masques pour les yeux les plus loufoques, et de kit de voyage de luxe! Bref, être reposé à la sortie de l’avion, c’est toute une préparation :).

  3. Bons conseils que j’ai toujours appliqué à peu de choses près… Mais depuis l’année dernière, nous voyageons à trois et non plus à deux. Et là, fini les bouquins, les magazines, les vidéos. Depuis l’I-pad, n’est plus pour nous, il est squatté par notre lutin dictateur. Bref depuis on n’a plus le temps de s’ennuyer dans l’avion et pourtant, que le temps est long !!! On en vient à regretter le bon vieux temps des 18 heures d’avion juste entre adultes….

Laissez un commentaire, ça nous fait plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.