Papua Paradise à Raja Ampat: notre avis

Les villas du Papua Paradise, à Raja Ampat

Papua Paradise. Le nom est tellement bien trouvé! En mars dernier, nous avons décidé de retourner à Raja Ampat, tout là bas, en Indonésie. Parce que nos deux semaines passées à Papua Explorers en juin 2014 ne nous avaient pas suffi.

Parce que l’appel du Triangle de Corail était trop fort.

Et c’est au bout d’un très long voyage – 6o heures porte à porte – que nous sommes arrivés à Papua Paradise, sur l’île de Birie, pour un séjour de 10 jours qui précéderait une croisière exceptionnelle de 14 jours sur le MV Ambai.

Vous souhaitez partir à Raja Ampat?

Découvrez toutes les infos utiles dans notre Petit Guide pratique.

Petit Guide Pratique Raja Ampat

De Sorong à l’île de Birie

Le resort de Papua Paradise est situé à moins d’une heure de Sorong. Arrivés très tôt le matin (aux alentours de 6 heures…), nous avons dû rester à Sorong, à l’hôtel Belagri jusqu’à l’heure du transfert vers le resort, à midi… Nous avions eu beau voyager tout confort avec Qatar, les 6 heures ont été bien longues… Comme nous avons l’habitude de le dire, Raja Ampat se mérite, et ne convient pas à tous les types de voyageurs!

Arrivés au port de Sorong, l’embarquement sur le petit bateau du resort se fait immédiatement. Les valises de 30 kilos chacune contenant tout notre équipement de plongée sont transportées à bout de bras au-dessus de l’eau pour être chargées dans le bateau. On ferme les yeux, on croise les doigts. Et comme d’habitude, tout se passe bien. C’est qu’ils en ont de l’expérience, ces boat men 🙂

Le transfert entre Sorong et le resort est souvent l’opportunité de croiser la route de dauphins ou de baleines. De notre côté nous n’avons aperçu « que » le souffle d’un cachalot au loin! Ca y est, la civilisation s’éloigne, la végétation se fait de plus en plus dense. Nous pouvons déconnecter…

Un petit coin de paradis

Nous sommes chaleureusement accueillis par Cheryl et Justin, les deux managers du resort de l’époque, qui nous font visiter le resort et notre chambre. Nous pouvons enfin défaire nos valises!

Un bungalow immense et impeccable, une vue à couper le souffle

Le resort compte 26 bungalows et 2 catégories: deluxe et superior. Notre choix s’est porté sur le bungalow superior.

Il n’y a rien à redire sur la chambre. Elle est (vraiment) spacieuse (75 m2 sont annoncés sur le site de Papua Paradise) et dispose de bien assez de rangement. Il y a deux services de chambre par jour, celui du soir permettant d’installer la moustiquaire et de faire brûler un peu d’encens. Les moustiques font malheureusement partis des vacances à Raja Ampat, et il est toujours fortement conseillé de se prémunir contre la malaria et d’utiliser du répulsif, surtout la nuit.

Le matin, la vue sur l’horizon qu’offre le bungalow est tout simplement magnifique. Tous les jours nous avions le même rituel. Mettre le réveil 15 minutes plus tôt pour pouvoir profiter de ces instants où la nature se réveille. Plusieurs fois au cours de notre séjour, nous avons pu voir un groupe de dauphins passer au loin. Plusieurs fois aussi, nous avons pu observer Emma… le dugong « résidant » à Papua Paradise 🙂

Et ce n’est pas tout…

Une fin d’après-midi, après nos plongées, nous nous préparions pour aller boire un petit verre. J’étais sur le balcon lorsque j’ai entendu un grand souffle. A peine le temps de regarder au loin que j’aperçois le dos d’une baleine, à une centaine de mètres de nous… Ce fut un moment incroyable. Elle est restée là une vingtaine de minutes, à sortir de temps en temps respirer.

Nous apprendrons plus tard dans la soirée (une biologiste marine était présente dans le resort) que c’était un rorqual de Bryde femelle qui mangeait paisiblement… Nous ne sommes pas spécialistes des baleines et nous nous attendions encore moins à en croiser pendant notre séjour. Voici donc à quoi ressemble un rorqual de Bryde, qui peut mesurer jusqu’à 15 mètres de long…

Passée cette parenthèse magique, il fut quand même temps d’aller boire une petite bière! Et admirer le coucher du soleil (garanti sans trucage !) …

5 étoiles pour le restaurant et le staff !

Lors de vacances 100% plongée dans des endroits isolés comme Raja Ampat, le resort devient vite notre seconde maison, notre home sweet home dans laquelle nous sommes heureux de rentrer après nos plongées. S’y sentir bien est donc pour nous primordial. Et ce n’est pas gagné à tous les coups. Les mauvaises expériences existent, comme ce fut le cas lors de notre voyage à Siladen.

Mais pas à Papua Paradise.

Le staff du resort est adorable, toujours aux petits soins, toujours souriant.

Au restaurant, la liste des plats n’est pas répétitive (une prouesse à Raja Ampat où tout doit être acheminé par bateau depuis Sorong) et il y a un vaste choix de plats matin, midi et soir.

La taille du restaurant et la configuration des tables permettent de pouvoir manger en couple et pas nécessairement avec les autres plongeurs. Nous sommes loin d’êtres des loups solitaires, mais il faut avouer que parfois, nous apprécions pouvoir manger sans devoir nous creuser la tête pour trouver des sujets de conversation avec des personnes que nous connaissons depuis deux jours.

Papua Paradise, un resort que nous ne pouvons que conseiller

Vous l’aurez compris, c’est un sans faute pour le Papua Paradise. Les prix sont plus que corrects, et tout est fait pour que les clients passent un bon moment.

Le resort est en plus idéalement situé aux abords d’un passage où dauphins et baleines se croisent, nous permettant de vivre des moments aussi mémorables que rares…

Je n’ai volontairement pas parlé de plongée dans cet article, sinon cela deviendrait un livre. Mais je peux d’ores et déjà vous dire que la qualité des plongées est à l’image du resort… Plus de détails dans le prochain article!

Et si vous voulez un avant-goût de ce que ressemble Papua Paradise sur l’eau et sous l’eau, voilà le tout en vidéo:

Les plus

  • Le resort est assez proche de Sorong, ce qui est fort appréciable après un voyage si long.
  • La vue depuis le bungalow est magnifique et permet de voir passer les dauphins et baleines depuis sa chaise longue.
  • Emma, le dugong, qui vient souvent brouter les algues sous les bungalows. Encore une expérience inédite!
  • Le staff compétent et agréable.

Le moins

  • Le resort est assez loin des sites de plongée les plus connus du secteur (Blue Magic, Cape Kri, Mike’s Point…).

Articles similaires

Laissez un commentaire, ça nous fait plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.