2

Les espèces de poissons endémiques de Raja Ampat

Ballet de raies manta à Raja Ampat

Nous vous avons présenté nos cinq plus beaux spots de plongée à Raja Ampat. Mais nous n’avions pas vraiment pris le temps de vous présenter les rencontres que nous avons faites sous l’eau. Et pourtant, il y a en a eu ! Raja Ampat fait partie du Triangle de Corail, la région où l’on trouve la plus grande biodiversité au monde… Rien que ça.

Murènes, tortues, balistes titans, perroquets à bosse, raies mantas, une diversité d’espèces marines incroyable… Le poisson grenouille n’est pas endémique de la région, mais celui-ci est trop chouette pour ne pas être partagé 🙂

Mais dans cet article on a décidé de faire la part belle aux espèces endémiques de Raja Ampat.

Le wobbegong

Le wobbegong! Oui nous aussi ce nom nous a fait rire la première fois qu’on l’a lu. Il s’agit en fait … d’un requin barbu! On l’appelle « requin tapis » en français, beaucoup moins exotique que wobbegong… Il passe la majorité de son temps posé sur le sol, et dans la majorité des cas, on peut l’approcher d’assez près. Nous en avons vu à pratiquement chaque plongée. Ils se cachent souvent sous les rochers, mais pas toujours…

Il existe beaucoup d’autres espèces endémiques propres à Raja Ampat.

Le requin épaulette

Voilà encore une espèce de requin un peu particulière: le « walking shark », ou requin épaulette! Vous voyez, rien de bien méchant à Raja Ampat… Nous n’en avons pas vu, mais un des plongeurs de notre palanquée en a aperçu à quelques reprises.

Mise à jour 2016: En mars 2016, nouveau voyage à Raja Ampat, et nouvelles rencontres aquatiques ! Et cette fois-ci, nous l’avons vu, le requin épaulette, et à de nombreuses reprises !

Les raies mantas noires

Les raies mantas totalement noires, que nous avons pu admirer lors de nos plongées à Manta Sandy, sont également principalement observées dans la région de Raja Ampat.

Et pour les amateurs de macro, même si ce ne sont pas des espèces endémiques, vous trouverez votre bonheur avec les magnifiques nudibranches qu’on trouve un peu partout à chaque plongée.

L’oiseau du paradis

Nous nous permettons un petit hors-sujet pour présenter une espèce endémique non pas de poisson, mais d’oiseau: l’oiseau du Paradis, Bird of Paradise en anglais. Il est possible de l’apercevoir dans les hauteurs de l’île de Gam.

Source: www.timlaman.com

Source: www.timlaman.com

A Raja Ampat, la nature n’a rien fait à moitié, tout est explosion de couleurs et de sons extraordinaires… Un paradis terrestre encore préservé. Mais pour combien de temps ?

Articles similaires

Commentaires 2

    1. Faut vraiment pas… aucune de ces espèces n’est dangereuse. Enfin, lorsqu’elles ont la bouche fermée…

Laissez un commentaire, ça nous fait plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.