Plongée en Indonésie: Bunaken et Lembeh

Anne-SophieAsie, Indonésie, Manado, Plongées, Voyages0 commentaire

Bunaken Lembeh

Bunaken et Lembeh sont situés en Indonésie, le plus grand archipel du monde (presque 15’000 îles). L’Indonésie fait partie du triangle de corail, une zone couvrant également une partie des eaux de Malaisie et des Philippines et qui concentre la plus grande biodiversité marine de la planète. Autant dire que cette région est un vrai régal pour les plongeurs!

Nous avons connu Bali avant de devenir plongeur. Depuis, la plongée en Indonésie est devenue presque une addiction: Raja Ampat, deux fois, puis Bunaken et Lembeh… Et les Komodo qui nous font les yeux doux!

Les possibilités de plonger en Indonésie sont tellement infinies qu’il est parfois difficile de se décider. Avant de partir, nous avons longuement hésiter entre Bunaken et Lembeh…

Zoom sur ces deux destinations de plongée totalement différentes et pourtant toutes proches (une petite demi-journée de voyage).

L’île de Sulawesi, bordée par la mer de Célèbes

L’île de Sulawesi est une île d’Indonésie située à l’est de l’île de Bornéo. Bunaken et Lembeh se trouvent dans le Nord Sulawesi, de part et d’autre de Manado. La Mer de Célèbes borde Manado, au nord.

Pour savoir comment arriver à Manado, rendez-vous sur notre petit guide pratique qui explique tout cela en détails.

Carte Manado

 

Bunaken et Lembeh, complémentaires mais difficilement substituables

Comme nous l’avons expliqué en détails sur nos articles respectivement dédiés à Bunaken et Lembeh, ces deux destinations offrent des expériences de plongée totalement différentes.

Bunaken offre une eau chaude, claire, et 99% des plongées se font sur des tombants.

Bunaken

Le détroit de Lembeh est plus sombre, l’eau est chargée, plus froide. 100% des plongées sont de la muck-dive. Il n’existe pas vraiment d’équivalent en français pour décrire ce type de plongée. On évolue sur des fonds vaseux ou sablonneux (sable noir pour Lembeh), à la recherche de créatures toutes plus étranges les unes que les autres. Ce sont deux expériences de plongée totalement différentes, et chacun peut y trouver son compte.

Lembeh Paysage

 

Vous n’êtes pas intéressés par la macro et vous voulez plonger dans un aquarium ?

Alors rayez Lembeh de votre liste et concentrez-vous sur Bunaken!  Bunaken, c’est la garantie de voir des tortues à chacune de vos plongées et d’évoluer parmi des centaines de poissons tropicaux. Les plongées se font quasi-toutes sur des tombants, on voit rarement le fond ! Malgré la proximité immédiate avec « le grand bleu », nous avons vu très peu de gros. La plongée se fait vraiment face au tombant et on prend le temps d’observer toute la vie marine qui s’y trouve.

Bunaken

 

Attention toutefois aux courants qui peuvent être parfois très forts. Sur certains sites, la topographie des tombants créé des courants descendants qui peuvent surprendre les plongeurs les moins expérimentés. Si le courant vous pose problème, parlez-en à votre guide à votre arrivée afin que les sites de plongée soient choisis en conséquence. La plupart des sites sont très calmes, Bunaken est l’un des endroits les plus agréables pour passer son PADI Open Water Diver ou pour y terminer sa formation.

Bunaken

Les non-plongeurs trouveront eux aussi leur bonheur en accompagnant les plongeurs sur le bateau. Le snorkeling à Bunaken est magnifique et les tortues qui remontent respirer à la surface assurent le spectacle.

 

Bunaken Tortue

Point pratique

  • N’oubliez pas votre crochet (reef hook) et votre parachute. Retrouvez également notre liste d’accessoires de plongée essentiels à prendre avec vous.
  • Votre appareil photo en mode surface pourra vous être utile pour photographier les dauphins et les tortues régulièrement croisés en chemin.
  • L’eau à Bunaken ne descend pas en dessous des 27°C, une combinaison shorty ou intégrale en 3 mm est largement suffisante.
  • De nombreux resorts sont présents sur l’île de Bunaken. Nous n’avons pas fait comme tout le monde et nous sommes restés sur l’île de Siladen à 10 minutes de bateau, au Onong Resort, pour commencer. Mais n’étant pas du tout satisfaits de notre séjour, nous avons déménagé au Siladen Resort & Spa pour la fin de nos vacances. Cocotiers et sable blanc sont au rendez-vous.

Vous êtes passionnés par la photo macro et par les petites bêtes ?

Vous l’aurez compris, votre paradis, c’est à Lembeh que vous le trouverez! Sous l’eau, l’ambiance est parfois franchement lugubre. On croise malheureusement pas mal de déchets. Ce n’est pas franchement ce à quoi on rêve lorsqu’on veut devenir plongeur. On a plutôt les eaux turquoises et les nemos en tête. Et bien c’est une bien belle erreur! Même si plonger avec Nemo est tout à fait plaisant, la muck-dive apporte vraiment quelque chose de particulier. Chaque plongée ressemble un peu à un jeu de cache-cache où il faut réussir à trouver toutes ces petites créatures qui se sont camouflées comme elles le pouvaient sur ce sable noir dénué de coraux et d’algues.

Lembeh

Lembeh Poulpe

Lembeh Hyppocampe

Ce type de plongée s’adresse aux plongeurs maîtrisant leur flottabilité. Il faut savoir se stabiliser proche du fond sans trop palmer afin de ne pas soulever le fond. Il n’y a par contre aucun courant.

Lembeh

Il ne faut pas s’attendre à un décor de carte postale dans le détroit de Lembeh. Pour être honnête, nous ne lui avons trouvé aucun charme, avec le port de Bitung juste à côté, le sable noir et l’absence de plage. Mais finalement ça ne nous a pas du tout dérangés. Nous avions la tête sous l’eau toute la journée!

Bunaken Lembeh Port Bitung

Les non-plongeurs cependant risquent de s’ennuyer rapidement de ce côté de Manado. Il n’y a pas vraiment de plage ni d’endroit pour se promener. Le Nad Lembeh, là où nous avons séjourné, a récemment construit une piscine et un jacuzzi, mais les activités s’arrêtent là.

Point pratique

  • Un pointeur peut vous être utile pour vous stabiliser proche du fond.
  • Certains plongeurs emmènent une loupe avec eux pour observer certaines espèces de plus près.
  • L’eau est fraîche par rapport à Bunaken, pas plus de 25°C. Nous avons largement supportée notre combinaison intégrale 5 mm et nous n’aurions pas dit non à un petit lycra en dessous… Les plongées ne sont pas profondes, elles durent donc souvent plus d’une heure, on se refroidit donc pas mal.

L’idéal? Aller plonger à Bunaken ET Lembeh !

La proximité de Bunaken et de Lembeh avec Manado offre la possibilité de facilement combiner les deux. Normalement, votre hôtel vient vous chercher et vous ramène à Manado. Combiner les deux destinations ne demandent donc aucune logistique supplémentaire. A vous ensuite de construire votre séjour en fonction de vos goûts en matière de plongée. Il est très rare de pouvoir plonger dans deux environnements de plongée si différents en si peu de temps, d’autant plus que Bunaken comme Lembeh font partie des plus beaux sites de plongée du monde…

Alors, pourquoi s’en priver? Nous avons voyagé à Bunaken et Lembeh en octobre 2015. N’hésitez pas à poster un commentaire si vous avez des questions. Et partagez l’article autour de vous, ça fait toujours plaisir 🙂

Bonnes bulles!

Partagez cet article

Laisser un commentaire